Academy - Les Masternodes

Les Masternodes - Nœuds maîtres

Par Crypto Nation – 21 juin 2020   

Pendant bien longtemps, les transactions de la plupart des cryptomonnaies étaient sécurisées grâce au système de consensus appelé le Proof of Work (PoW), un mécanisme basé sur la puissance de calcul des ordinateurs. Ce consensus a vite montré ses limites, notamment sur l’aspect énergivore, et de nouvelles manières de sécuriser les échanges des blockchains sont apparues.

Le Proof of Stake (PoS), vient remplacer le mining par le staking. C’est avec cette nouvelle technique, que certaines blockchains utilisent des systèmes de Masternodes. Et nous allons voir ici en quoi consistent ces fameux Masternodes et les opportunités qu’ils peuvent offrir !

Qu'est ce qu'un Masternode ?

Lors de l’introduction des blockchains, beaucoup fonctionnaient uniquement grâce à un système de consensus de Proof of Work, la preuve de travail. Ce consensus reste actuellement le plus sécurisé. Mais il est limité pour gérer de nombreuses transactions, et très gourmant en consommation énergétique.

Il a donc fallu innover, et proposer un nouveau mécanisme, afin de palier à ce problème. Bienvenue au Proof of Stake, la preuve d’enjeu. C’est au sein du fonctionnement de ce consensus que les Masternodes font leur apparition.

De la traduction littérale, « Nœuds Maîtres », les Masternodes sont des serveurs informatiques qui viennent sécuriser et assurer le bon fonctionnement d’une blockchain basée sur le Proof of Stake.

On retrouve sur ces serveurs une copie complète de l’ensemble de la blockchain du projet concerné, grâce à cela, ils sont en mesure de valider les nouvelles transactions émises sur le réseau.

Le DASH, est le précurseur en la matière, en actionnant le premier Masternode en 2014. On trouve à présent de nombreux acteurs sur ce segment, notamment Horizen (ZEN), le DIVI, Energi (NRG), ou encore le PIVX.

Comment fonctionne un Masternode ?

Les Masternodes sont déployés au sein du consensus de Proof of Stake. Leur fonctionnement est basé sur la mise en staking d’un certain montant de cryptomonnaie. Cette mise en staking va être bloquée sur le réseau, et sera le collatéral permettant de faire fonctionner le Masternode.

Ce collatéral est différent selon le projet de cryptomonnaie. Par exemple, le projet Horizen (ZEN) nécessite pour son Securenode, 42 ZEN de collatéral. Le prix de création est donc ici plutôt faible (~250 €). Mais il peut être beaucoup plus élevé, comme pour le projet Dash avec 1 000 DASH de collatéral nécessaire, ce qui vaut plus de 65 000 € !

Mettre en route un Masternode

Une fois le bon nombre de token en sa possession, l’utilisateur voulant déployer son Masternode devra les déposer sur un Wallet, qui va opérer le Masternode.

Pour faire fonctionner un Masternode, il est possible de se lancer soi-même dans l’aventure, mais il vous faudra de solides compétences techniques, et du temps pour le maintenir. Autrement, vous pouvez vous diriger vers des sociétés spécialisées, telles que Just Mining, ou Feel Mining. Elles déploieront et assureront la maintenance du serveur à votre place ! Une fois le Masternode en route, vous obtiendrez des récompenses, et vous aurez ainsi un revenu passif en cryptomonnaie. Ces récompenses sont obtenues grâce à la participation de votre nœud à la validation des transactions sur le réseau.

© 2020-2022 - Crypto Nation - All right reserved

Contact

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?